Tengo John

Tous les garçons

“Tous les garçons, c’est un clip dans le clip”

S’il fallait résumer le parti pris de ce visuel, on utiliserait l’expression de “clip dans le clip”. Le motion est composé de plus d’une centaine de vidéos uniques, toutes venant d’univers différents.

L’objectif, clair dès les premiers échanges avec l’artiste, est de créer une sorte de portrait vidéo, très personnel. Les références sont multiples, incluant des instants de vie captés au téléphone, des extraits de films italiens, coréens, d’animation japonaise, ou classiques du cinéma américain. On y retrouve aussi des images d’archives historiques ou scientifiques, le tout dans une ambiance années 70 rendant hommage au titre qui a inspiré ce morceau: “Tous les garçons et les filles” de Françoise Hardy.